La mixtape Best of de Mister Wizz – Episode 29 : Talking Heads

La mixtape Best of de Mister Wizz – Episode 29 : Talking Heads

Bonjour à tous ^@^ Ce mois-ci je me penche sur un groupe dont le nom dit probablement quelque chose, sans pour autant être capable de citer une chanson. Aller, peut-être leur “Psycho killer” de 1977 (à moins que ça ne soit sa reprise par Sheila en 1980 ^^ ). Je l’ai moi-même découvert sur le tard, via l’OST d'”Until the end of the world”, après leur dissolution. Une fois encore (ce sera un peu le fil rouge de cette année) on a affaire à de la new wave / post punk, mais le quatuor américain créé en 1974 va bien au-delà, puisant dans la funk et la world, dans une approche plutôt avant-garde. Résultat, pas vraiment de tubes au top 50 mais une disco absolument indispensable et (tiens j’ai dis ça le mois dernier aussi …) vraiment unique ! Bonne écoute !

Face A

01 Born under punches (The heat goes on). [1980 “Remain in light”]

02 Mr. Jones (00:05:39). [1988 “Naked”]

03 And she was (00:09:57). [1985 “Little creatures”]

04 I get wild / Wild gravity (00:13:34). [1983 “Speaking in tongues”]

05 The great curve (00:18:45). [1980 “Remain in light”]

06 People light us (00:25:05). [1986 “True stories”]

FACE B

01 Once in a lifetime (00:29:29). [1980 “Remain in light”]

02 Stay up late (00:33:38). [1985 “Little creatures”]

03 Pull up the roots (00:37:20). [1983 “Speaking in tongues”]

04 Television man (00:42:23). [1985 “Little creatures”]

05 Hey now (00:48:29). [1986 “True stories”]

06 Sax and violins (00:52:10). [1988 “Naked”]

 

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Strider Tag dit :

    20 ans après la bataille …

    Ah, Talking Heads … j’avoue ne pas connaître grand chose, mais là, c’est vraiment les morceaux les moins connus (bon, en même temps, c’est le principe de l’émission).
    D’ailleurs, “once in a lifetime” est la seule que je connaissais de la liste. De leurs autres morceaux, je connaissais aussi “wild wild life” et “road to nowhere”.

  2. Spades dit :

    …et bien il se trouve que la découverte était assez récente pour moi aussi ! Je connaissais “Sax & violins” par la BO de “Jusqu’au bout du monde” de Wim Wenders (au passage film et BO fabuleux +++) et (ce n’est pas une blague) la chanson “Psycho killer” de 77, via … la reprise qu’en avait fait Sheila en 79 😀 😀
    Le reste est venu sur le suuuper tard mais quelle découverte, comme quoi il reste toujours des trésors à exhumer !!

Répondre à Jules Wizz Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.