VOD et SVOD, les nouveaux vidéo-club ?

Lundi 2 mars 2020, il est 22h30 et je viens de couper Netflix. Après avoir manipuler ma télécommande pendant de longues minutes entre différents services de vidéos à la demandes, j’ai lancé un épisode de Bojack Horsman.

Dans la années 80/90, avant de ma décider à lancer quoique ce soit je me serais surement rendu dans mon vidéo-club pour me laisser tenter par une jaquette bien ouf après avoir hésité un moment dans les allées de ma boutique favorite… mais ci celle-ci a fermé depuis maintenant bien longtemps, nombreuses sont les offres de VOD/SVOD a avoir ouvert leur serveur proposant un catalogue de films et de séries à porté de main en échange d’un abonnement mensuel !

A l’heure ou le tout numérique semble être une voie de non retour pour ce média que nous ailons tant, chez VHS & CANAPE on prend le temps de peser le pour et le contre tout en ce demandant si les offres de vidéos à la demandes sont véritablement les vidéo-club d’aujourd’hui…

P:S : Attention, vous avez le droit de ne pas être d’accord avec ce que nous avançons dans ce nouveau dossier… et on sera même content d’en débattre avec vous !

Team VHS

Auteur de l’article : Creepers

3 commentaires sur “VOD et SVOD, les nouveaux vidéo-club ?

    […] Lire Plus […]

    Frederic

    (5 mars 2020 - 20 h 51 min)

    Attention les gars, il y a eu un soucis de montage audio a partir de 2h40

    Korona

    (5 mars 2020 - 21 h 11 min)

    Salut les bourrinos!

    Très bonne émission comme d’habitude, et je suis presque d’accord avec vous pour ce qui est des plates-formes de streaming. Mais pour ma part, j’ai trouvé un moyen de contrer cette surabondance de choix et ce syndrome qui consiste à passer plus de temps à tenter de choisir quelque chose à regarder plutôt qu’à regarder cette ladite chose. Je m’explique.
    Habitant à la campagne, il s’avère qu’étrangement, la seule connexion câblée disponible pour mon domicile a un débit descend vraiment dégueulasse (1.5Mbps dans le meilleur des cas). La seule solution que j’ai trouvée pour avoir un débit viable est de passer par un router 4G avec donc un forfait mobile, ce qui implique d’être limité dans la quantité de données téléchargeables par mois (100GB dans mon cas).
    Du coup choisir un film ou une série à regarder revient à se demander sur quelle plate-forme et en quelle qualité. “Binger” une série n’est donc pas possible (ou équivaut à ne plus utiliser sa connexion pour le reste du mois) et il en résulte de devoir quasiment planifier ses séances à l’avance et qu’on a lancé un film ou un épisode on va jusqu’au bout car sinon on perds de précieuses données.
    A la longue, c’est finalement sur le support DVD que je me retrouve le plus car il possède un avantage incomparable pour moi, les bonus 😀

    P.S: J’ai récemment écouté votre podcast sur les enfants et je ne remercierai jamais assez Creepers pour m’avoir rappelé un film culte de mon enfance, Ninja Kids !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *